\ A VOZ PORTALEGRENSE: éléments 133

domingo, novembro 01, 2009

éléments 133

Ce qui est frappant dans la crise actuelle, c’est qu’alors même que tout le monde répète que le capitalisme est cycliquement affecté par des crises, personne (ou peu s’en faut) ne semble jamais capable d’en prévoir aucune. (...) La réalité sociale ne se laisse pas mettre en équations, car l’homme n’est ni un agent fondamentalement rationnel cherchant toujours à maximiser son propre intérêt, ni seulement un producteur-consommateur. (...) Les causes immédiates de la crise ne doivent pas faire illusion. La crise actuelle n’est pas un accident de parcours. Elle n’est pas une crise qui survient à l’intérieur du capitalisme, mais une crise systémique du régime d’accumulation et de suraccumulation, c’est-à-dire du capitalisme lui-même. (...) Tout ce qui existe meurt de ce qui l’a fait naître : le système de l’argent périra par l’argent.
.
AU SOMMAIRE...
Dossier : LA CRISE N’EST PAS FINIE !
• Une crise sans révolution ?
• Le protectionnisme ou la mort ?
• Le dollar au cœur de la crise
.
Et aussi…
• Cette indécente nostalgie du communisme
• Voyage aux confins de l’univers
• André Boniface, le rebelle flamboyant
• Fitzgerald notre Américain
• Textes politiques de Drieu La Rochelle
• Les vrais faux rebelles de la scène rock
• Le pape prône la mondialisation !
• Le pétrole au prix du sang des peuples
• La consolation par Richard Millet
• Le testament d’André Malraux
• Ne visitez pas le Musée Magritte…
• Obama, souviens-toi de Gandamak
• Quentin Tarentino à la foire aux images

Free web page counter