\ A VOZ PORTALEGRENSE: Pierre Drieu La Rochele

sábado, outubro 31, 2009

Pierre Drieu La Rochele

par Pierre Drieu La Rochelle
.
Alors que les œuvres romanesques et autobiographiques de Drieu jouissent d’un intérêt persistant, ses écrits politiques, à l’origine des lourds interdits qui le frappent, restaient pour la plupart inaccessibles.
Comment Drieu, si conscient de la grandeur culturelle de la France, si marqué par son patriotisme blessé, saura-t-il dans l’après-guerre sacrifier ce dernier à une forme nouvelle de patriotisme européen ? Mais surtout, comment en viendra-t-il plus tard, accablé par la défaite, à prôner pour son pays vaincu la collaboration avec l’Allemagne hitlérienne?
C’est cette tragédie que l’on suit dans ces textes à nouveau disponibles, où on le voit - aussi hostile aux méfaits du capitalisme productiviste et impérialiste des Etats-Unis qu’au communisme matérialiste, meurtrier et bureaucratique de l’URSS - chercher désespérément une troisième voie, à la fois spirituelle et socialiste, qui apporterait une réponse au désenchantement du monde.
Malgré tous les changements intervenus depuis, cette vision qui place le nationalisme au centre de la politique des peuples n’a rien perdu de sa force.
Face aux nationalismes chinois, américain ou russe – celui-ci s’inscrivant tout naturellement, comme nous l’annonçait Drieu, dans la tradition de l’ancien impérialisme tsariste –, que pourra peser le nouveau patriotisme européen, encore à inventer et à construire ? Et le fourvoiement de Drieu dans le fascisme n’est-il pas une sérieuse mise en garde contre toute tentative trop simpliste pour imaginer une difficile solution : comment échapper au double écueil du totalitarisme, fût-il vaguement teinté de socialisme, et de la démocratie capitaliste, obsédée par sa fuite en avant vers un triomphe technologique toujours plus inepte et destructeur de vie ?
Présentation de Julien Hervier.
Edition établie et annotée par Jean-Baptiste Bruneau.

Free web page counter